L’Orangerie @Four Seasons Hotel George V

Étant une personne tenant la gastronomie à cœur, même si j’ai une préférence pour les restaurants Michelin (pour réduire le risque de tomber sur les mauvais restaurants quand je suis d’humeur trop paresseuse pour faire un choix), j’aimerais bien essayer un restaurant coup de cœur à tout prix. L’Orangerie au Four Seasons Hotel George V est ce genre de restaurant qui a conquis mon cœur. 

Ce restaurant, qui a ouvert il y a à peine quelques mois, est le troisième restaurant signature gastronomique de l’Hotel après Le Cinq et Le George. C’est par hasard que j’y suis allée. J’ai toujours voulu trouver une occasion d’aller au Cinq, restaurant triplement étoilé de l’Hotel, mais après avoir vu la photo du dessert sur Facebook, publiée par le chef pâtissier de L’Orangerie, j’étais bouleversée par la sublimité de sa fleur de Vacherin. Je me suis décidée à y aller pour goûter cette dernière. Il est prouvé que c’était une bonne décision. Le chef a trouvé magnifique ma version de la fleur et m’a demandé la photo originale.

Je vous laisse admirer cette fleur séduisante

Je vous laisse admirer cette fleur séduisante

maxime frederic

Ainsi que le chef qui l’a faite

En fait le style de Four Seasons Hotel me plaît beaucoup. Personnellement je le trouve bien frais comparé aux autres palaces luxueux. Au centre de la cour de marbre remplie d’orchidées, se trouve le célèbre restaurant Le Cinq. Les deux vérandas de 7 mètres de haut sont respectivement Le George et L’Orangerie. Imaginez que dans une après-midi ensoleillée, ces deux restaurants se transforment parfaitement en de véritables « orangeries ». Magnifique, non ? Malheureusement la cour de marbre était fermée à cause de la météo la dernière fois que j’y suis allée.

cour de marbre four seasons georges V restaurant le cinq four seasons georges V

L’environnement et la décoration sont des critères importants pour moi pour évaluer un restaurant. La cuisine elle-même est un critère plus important, bien sûr.

amuse-bouches orangerie four seasons georges V

Avant le repas nous avons d’adorables amuse-bouches, accompagnés d’une coupe de champagne Veuve Clicquot avec des petits morceaux de concombres. Cela annonce bien notre voyage dans le monde gastronomique.

Un mot de plus, leur brioche feuilletée est très bonne (oui mon attention est toujours un peu différente des autres 😅).

langoustine orangerie four seasons georges V oeuf poché orangerie four seasons georges V

Le chef cuisinier David Bizet se décrit lui-même comme un « amoureux de la nature ». La langoustine et l’œuf poché de l’entrée semblent sortir tout juste de l’eau ou du jardin potager. La langoustine à la nage est servie avec de l’écume de riz, tandis que l’œuf poché a été fumé. Quand on perce tout doucement l’œuf avec la cuillère, la stimulation des sens par le jaune d’œuf et la crème de cresson verte est bien au-delà de l’éblouissement. J’ai toujours bien aimé le cresson frais, alors quand le jaune d’œuf, la crème de cresson et le caviar se réunissent dans la bouche, j’ai l’impression de me trouver devant une fenêtre qui vient d’être ouverte, pendant la période de Noël, avec des fumées ni lointaines ni proches et une brise toute fraîche. C’est à la fois frais, doux et mollet. Comme c’est merveilleux !

sole meunière orangerie four seasons georges V

Le poisson est une sole meunière. Ce plat traditionnel est revisité d’une façon assez fraîche par le chef. On ne voit quasiment pas de farine et le filet est bien tendre. Les pommes écrasées sont saisonnées par des morceaux de ciboulette et des jeunes pousses. Le goût est tellement bon que j’ai tout mangé alors que je ne touche normalement pas à la ciboulette. 

La viande est du pigeon doré. Le pigeon est un peu acide, avec un goût d’épices asiatiques, ce qui n’est pas une grande surprise. Cependant les navets ont été cuits avec du fenouil. Le goût était donc original, de sorte que j’ai tout mangé. Sachez qu’habituellement je n’aime pas du tout le fenouil et que je n’aime pas trop les navets. Le goût des navets s’allie bien à celui du pigeon, ce qui crée finalement une véritable harmonie. Bravo au chef ! 

Là il n’est pas négligeable de noter que Four Seasons a accordé beaucoup d’attention à ce restaurant qui est petit mais très mignon. Chaque choix, chaque détail me plaît beaucoup. Les deux chefs ont chacun une très grande expérience : David Bizet était second de trois chefs triplement étoilés, Philippe Legendre, Eric Briffard et Christian Le Squer (chef du restaurant Le Cinq) ; tandis que le chef pâtissier Maxime Frédéric était second de mon chef pâtissier préféré Cédric Grolet au Meurice.

Cédric Grolet

Ici intervient Cédric lol

Donc, vous voyez, les desserts à L’Orangerie sont plus frais et plus beaux que jamais. 😊😊 

dessert pêche champagne four seasons georges V

La pêche et le champagne sont toujours un
perfect match ☺️

mignardises orangerie four seasons georges V

 

Alors si vous êtes intéressés, ne tardez pas à y goûter ! 

table orangerie four seasons georges V

Un vieux couple américainétait assis derrière la table près de nous ; romantique, non ?Mais un peu gênant d’être vu par eux pendant le repas 😉

 

  

L’Orangerie – Four Seasons Hotel George V

31 Avenue George V, 75008 Paris

Il n’y a que 20 places, je vous recommande de réserver à l’avance

+33 (1) 49 52 72 24 ou l.orangerie@fourseasons.com

horaires orangerie four seasons


QR code loveletterparisN’hésitez Pas à suivre mon compte officiel WeChat:  LoveLetter_paris
长按二维码关注 巴黎情书

 

One thought on “L’Orangerie @Four Seasons Hotel George V

Comments are closed.